Enquêtes spécifiques

Le Comité des Nations unies des droits de l’enfant recommande systématiquement la collecte de données concernant la mise en œuvre de la Convention relative aux droits de l’enfant dans les Etats parties. Consciente de l’importance des données statistiques dans ce domaine, la Commission nationale des droits de l’enfant (NCRC) a publié 40 indicateurs nationaux des droits de l’enfant en 2016.

Le travail de développement des indicateurs se frotte sans arrêt aux limites des données disponibles. Alors que la mise en avant de groupes vulnérables est une des pierres angulaires du travail, une partie de ces groupes échappent à toute collecte de données. En effet, une partie des enfants reste invisible dans les statistiques, soit parce qu’ils ne sont pas atteints par les enquêtes existantes, soit parce qu’aucune enquête ne se penche sur leurs situations spécifiques.

C’est pourquoi la CNDE travaille actuellement sur des enquêtes spécifiques, pour pouvoir pallier (en partie) le manque de données existantes sur certains « groupes » d’enfants particulièrement vulnérables.

Pour ce premier exercice complémentaire, deux enquêtes seront menées en 2017-2018 concernant :

- les enfants dans la migration via les Dispositifs d’accueil et de scolarisation pour élèves primo-arrivants ;
- les enfants en Institutions publiques de protection de la jeunesse

Ces deux enquêtes spécifiques ne suffiront cependant pas à combler toutes les lacunes. Cette première expérience pourrait ainsi permettre d’affiner la méthodologie à la lumière des recherches à venir. Les données manquent encore pour d’autres groupes d’enfants (enfants dans leur petite enfance, enfants handicapés, ...), qui pourraient faire l’objet d’investigations complémentaires.